CultureSociété

SOCIÉTÉ CIVILE AFRICAINE : DE LA NÉCESSITÉ D’AUTONOMISER LES JEUNES ET LES FEMMES POUR CONSOLIDER LA PAIX ET PRÉVENIR LES CONFLITS

En Afrique de l’ouest, particulièrement dans l’espace CEDEAO, les femmes et les jeunes continuent de figurer parmi les catégories les plus vulnérables et les plus marginalisées, alors qu’ils constituent la vaste majorité des populations des différents pays. En effet, dans le domaine de la paix et la sécurité, ils sont quasiment exclus des instances décisionnelles car leur participation demeure très faible et leurs préoccupations sont très rarement prises en compte lors de la négociation et/ou la résolution des conflits. C’est donc pour inverser cette tendance que le Gorée Institute, dans le cadre de sa stratégie visant à contribuer aux efforts internationaux, régionaux et nationaux dans le domaine de la consolidation de la paix et la prévention des conflits en Afrique de l’ouest, décide d’accorder une priorité absolue à l’autonomisation et la participation des jeunes et des femmes.

Ce mercredi 14 novembre 2018, le Centre pour la Démocratie, le Développement et la Culture en Afrique accueille une trentaine de jeunes et de femmes membres actifs des organisations de la société civile issus du Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo. Du14 au 16 novembre, ces jeunes et femmes issus de divers horizons de la région ouest africaine seront formés sur le Leadership et la participation des jeunes et des femmes à la consolidation de la paix et la prévention des conflits en Afrique de l’Ouest. Pendant ces trois jours, l’Institut panafricain va travailler à contribuer à l’autonomisation des femmes et des jeunes en vue de leur participation effective à la consolidation de la paix et la prévention des conflits en Afrique de l’Ouest, notamment dans l’espace CEDEAO.

A travers cette formation qui se tient sur l’île de Gorée, l’Institut qui promeut la Paix en Afrique va définir et expliquer les concepts de résolution, transformation et gestion de conflit, identifier et décrire les différents types d’outils communément utilisés pour l’analyse, la prévention et la gestion de conflits, mais également inciter les jeunes et les femmes à explorer et se familiariser avec les outils de prévention/gestion de conflit ; construction/consolidation de la paix. En outre, ces acteurs de la société civile seront initiés à l’utilisation des dimensions genre et jeunesse dans la gestion des conflits et la construction de la paix. Il leur sera expliqué les principes du leadership (la façon dont leur comportement peut influer sur les autres), de même que ceux de la prise de conscience des qualités qu’ils doivent améliorer pour acquérir cette influence, ce leadership. Des outils pratiques et des clés leur seront donnés afin qu’ils parviennent à construire et à développer leur propre leadership, en les encourageant à mettre leurs habiletés de leader au service du collectif et à adopter les attitudes appropriées concernant leurs responsabilités en tant que leader d’un groupe.

Le Gorée Institute attend de ces jeunes et femmes acteurs de la société civile africaine qu’ils soient, au sortir de cette formation, capables de discuter valablement du concept de conflit, des différents types de conflits et surtout de pouvoir les expliquer clairement. Qu’ils soient capables d’anticiper ou prévenir des situations de conflit, de les gérer tout en restant sereins, crédibles et fermes.

Tags

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close