Société

Mauritanie : La Fédération des associations et groupements sénégalais se penchent sur la situations de leurs compatriotes refoulés

Les reconduites aux frontières de Sénégalais, devenues récurrentes ces dernières mois, préoccupent la Fédération des associations et groupements sénégalais en Mauritanie (Fagsem). Ses membres ont tenu une «rencontre populaire», ce samedi, pour se pencher sur la question.

Au sortir de celle-ci, ils ont d’abord appelé les «Sénégalais à la sérénité et à se conformer à la réglementation du pays». Aussi, sollicitent-ils des «autorités mauritaniennes la mise en application de l’allégement des formalités de la carte de séjour, initialement annoncé».

Quant aux autorités sénégalaises, «au premier chef le Président Macky Sall», la Fagsem demande d’«engager des discussions directes le Président Mohamed Ould Abdel Aziz en vue d’un dénouement heureux de la situation au mieux des intérêts de leurs populations».

Dans leur communiqué, les Sénégalais de Mauritanie appellent «les chefs religieux mauritaniens et sénégalais à s’impliquer dans le renforcement des liens de fraternité entre les deux peuples liés par l’histoire, la géographie et la religion».

La Fagsem rappelle que les récentes reconduites aux frontières sont le résultat de «l’instauration, depuis 2012, d’une carte de séjour pour tout étranger vivant sur le sol mauritanien».

Tags

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close