International

Attaques en Nouvelle-Zélande: UN JEUNE DE 18 ANS risque jusqu’à 14 ans de prison.

Un jeune homme de 18 ans a été inculpé ce lundi 18 mars par un tribunal de Christchurch pour avoir relayé la vidéo diffusée en direct par l’auteur des fusillades de mosqués de vendredi dernier, en Nouvelle-Zélande.

L’accusé, dont la justice a refusé de dévoiler le nom, est également poursuivi pour incitation à la violence. Il lui est également reproché d’avoir publié un cliché de la mosquée al-Nour accompagné de la mention «cible atteinte».

Chaque chef d’accusation est passible de quatorze années de détention.

Le jeune homme est détenu jusqu’à sa prochaine comparution le 8 avril prochain. Il n’est pas soupçonné, pour l’heure, d’avoir participé à la tuerie du 15 mars. Mais le juge Stephen O’Driscoll a précisé que tous les détails des poursuites visant le jeune homme étaient également couverts par une «ordonnance de suppression» («suppression order»), qui interdit aux médias d’en faire état.

Dimanche 17 mars, Facebook avait annoncé avoir procédé à la suppression de près d’1,5 million de vidéos des attentats. Les images de la tuerie avait été partagée des milliers de fois sur Whatsapp, Twitter, Youtube ou encore Instagram avant que Facebook ne la censure

Tags

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close